03 - 44 - 70 - 72 - 72

Toutes vos démarches administratives

Question-réponse

Comment les réductions et crédits d'impôt sont-ils versés ?

Vérifié le 12 octobre 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Certains crédits et réductions d'impôt (dons aux œuvres, emploi à domicile...) vous sont remboursés en 2 temps : une avance en janvier, puis le solde à l'été. Les autres sont versés en totalité après la déclaration de revenus.

Certains crédits et réductions d'impôt permettent de bénéficier d'une avance, également appelée acompte :

Les autres avantages fiscaux ne donnent pas droit à un acompte. Ils sont remboursés en totalité après la déclaration de revenus qui les concerne.

Le remboursement se fait en 2 étapes :

  • Un acompte de 60 % versé en janvier, en fonction du montant de la réduction (ou du crédit) d'impôt perçue l'année précédente
  • Le solde payé à l'été, en fonction des dépenses que vous avez réellement effectuées (indiquées dans votre déclaration de revenus remplie au printemps)

 Exemple

Vous avez fait un don à une association d'intérêt général de 450 € en 2020, puis un don de 500 € en 2021.

Vous avez droit à une réduction d'impôt de 66 % pour votre don de 2021, soit 330 €.

Vous toucherez 178 € en janvier 2022, puis 152 € à l'été 2022.

Le montant de l'avance est versé par virement sur votre compte bancaire.

Certains avantages fiscaux ne donnent pas droit à une avance, par exemple la réduction d'impôt pour frais de scolarité des enfants.

La totalité de l'avantage est alors payée à l'été, après la déclaration de revenus qui le concerne.

 Exemple

Vous avez un enfant lycéen et vous avez droit à une réduction d'impôt de 153 € pour vos revenus de 2020.

Vous avez indiqué votre situation dans la déclaration 2021 de vos revenus de 2020.

Votre réduction d'impôt est prise en compte dans votre avis d'impôt à l'été 2021.

Si vous recourez pour la 1re année à un crédit ou une réduction d'impôt ouvrant droit à un acompte, la totalité de l'avantage est aussi payée à l'été.

Vous pourrez bénéficier d'une avance pour l'avantage obtenu l'année suivante.

Si vous avez touché un acompte trop important en janvier, vous devrez rembourser le trop-perçu en septembre.

Ce sera le cas, par exemple, si vous avez fortement réduit le montant de vos dons par rapport à l'année précédente ou si vous n'avez plus eu recours à un emploi à domicile.

Pour éviter un trop-perçu, vous pouvez modifier le versement de l'avance ou y renoncer.

L'avance à percevoir en janvier 2022 peut être modifiée ou annulée au cours du dernier trimestre de 2021 (avant le 9 décembre).

Vous pouvez demander le changement directement dans votre espace Particulier en ligne :

Service en ligne
Impôts : accéder à votre espace Particulier

Accéder au service en ligne  

Ministère chargé des finances